La paranoïa de Calot

ou la maladie professionnelle des espions

Jean-René Calot, de retour en France après une très longue mission d'agent double dans un pays de l'Est est devenu complètement paranoïaque. En effet, de peur d'être empoisonné avec un agent Novitchok, il s'est mis en tête de chiffrer tous ses messages, même les plus anodins, à destination de ses collègues des services secrets. Après un temps d'exaspération, ses collègues ont fini par s'y faire et ont surtout fini par découvrir comment il chiffre ses messages. En effet, ils savent qu'il utilise les lignes suivantes de son clavier azerty :

a z e r t y u i o p
q s d f g h j k l m
w x c v b n , ; : !

et qu'il applique un décalage circulaire vers la droite (décalage positif) ou vers la gauche (décalage négatif) des touches du clavier. Ce décalage est compris entre -9 et +9. De plus, Calot supprime tous les espaces de ses textes.

Ainsi, à titre d'exemple, le texte suivant :

rendezvousouvoussavez

sera chiffré :

zavqapxutmutxutmmoxap

si l'on applique un décalage de -2.

Merlaux, Jacquard et Moulinier ont reçu de Calot le message chiffré donné en entrée. Validez le défi en indiquant d'où vient le piège de Calot.

Ce problème est tiré de c0d1ng UP 2019

Type de retour

une chaîne de caractères

Entrée du problème

Lien vers les données d'entrée

Formulaire de réponse

Vous devez être connecté pour pouvoir répondre aux défis

Tags : texte algorithmique cryptographie cup19 level3